jeudi 17 avril 2014

Volez à la colline de la croix, votre salut y fleurit !


Grâce à toi Seigneur Jésus


Hans Memling. Passion de Jésus. 1470

La Passion selon saint Jean de  Jean-Sébastien Bach relate et commente la Passion du Christ d'après l'évangile de Jean. Elle constitue, avec la Passion selon saint Matthieu de Bach également, l'apogée d'une très ancienne tradition remontant au Moyen-Âge consistant à chanter la passion du Christ pendant la semaine sainte. Il s'agit d'une des plus riches et plus grandiose œuvre de ce genre, et une des œuvres majeures de Bach. Son exécution dure environ 2 heures. Cette passion est constituée d'une alternance de récitatifs et de choeurs relatant la passion, dans laquelle viennent s'insérer des ariosos ariosos, des aria et des chorals venant apporter des commentaires ou des réflexions théologiques aux événements. Deux chœurs libres monumentaux encadrent l’œuvre, qui est divisée en deux parties principales, entre lesquelles pouvait prendre place un sermonLes quatre Evangiles racontent la Passion du Christ  mais on ne connaît que deux mises en musique de cet épisode par Jean-Sébastien Bach : celle de saint Jean et celle de saint Matthieu. Des versions des passions selon saint Mar et saint Luc ont été partiellement retrouvées ; leur reconstitution a été tentée sans réel aboutissement. Des parties entières de ces deux œuvres ont disparu, beaucoup d'œuvres de Bach ont été éparpillées après sa mort, ses compositions étant passées de mode.




Texte

1 Chœur 
Seigneur, notre souverain, dont la renommée
Dans tous les pays est glorieuse !
Montre-nous, par ta passion,
Que toi, le vrai fils de Dieu,
À toute heure
Même dans la plus grande humiliation,
Tu es glorifié ! 
2a Récitatif 
Évangéliste: Jésus alla avec ses disciples de l'autre côté du ruisseau Cédron, il y avait là un jardin, dans lequel entrèrent Jésus et ses disciples. Mais Judas, qui l'a trahi, connaissait aussi l'endroit car Jésus y rencontrait souvent ses disciples. Maintenant Judas, ayant rassemblé une troupe de gardes des grands prêtres et des Pharisiens, Arriva là avec des torches, des lampes et des armes. Maintenant Jésus, sachant tout ce qui allait lui arriver, sortit et leur dit :Jésus: Qui cherchez-vous ?
Évangeliste : Ils lui répondirent : 
2b Chœur 
Jésus de Nazareth.
2c Continuo
Évangéliste: Jésus leur dit : Jésus: C'est moi.
Évangéliste: Mais Judas, qui l'a trahi, se tenait avec eux. Maintenant quand Jésus leur dit : C'est moi, ils reculèrent et tombèrent à terre.  Alors il leur demanda à nouveau :
Jésus: Qui cherchez-vous ?
Évangéliste: Mais ils dirent :
2d Chœur 
Jésus de Nazareth.
2e Récitatif  
Évangéliste: Jésus répondit : Jésus: Je vous ai dit que c'est moi, Si c'est moi que vous cherchez, alors laissez ceux-ci partir !
3 Choral
Ô grand amour, ô amour au-delà de toute mesure,
Qui t'a amené à ce chemin du martyre !
Je vivais avec le monde dans le plaisir et la joie,
Et tu devais souffrir.
4 Récitatif 
Évangéliste: Ainsi devait s'accomplir la parole, qu'il avait dite : Je n'ai perdu aucun de ceux que tu m'as donnés. Alors Simon Pierre avait une épée et il la sortit et frappa le garde du grand prêtre et coupa son oreille droite ; et le garde s'appelait Malchus.
Alors Jésus dit à Pierre : 
Jésus: Range ton épée dans le fourreau ! Ne devrai-je pas boire la coupe que mon Père m'a donnée ? 
5 Choral 
Que ta volonté soit faite, Seigneur Dieu, à la fois
Sur la terre et au royaume des cieux.
Donne-nous de la patience au temps du chagrin,
D'être obéissant dans l'amour et la souffrance ;
Retiens et guide tous chair et sang
Qui agissent contre ta volonté !
6 Récitatif 
Évangéliste: La troupe, cependant, et le capitaine et les serviteur des Juifs prirent Jésus et le lièrent et le menèrent d'abord chez Anne, qui était le beau-père de Caïphe, le grand-prêtre cette année-là. Mais c'était Caïphe, qui avait conseillé les Juifs, qu'il serait bien qu'un seul homme meure pour le peuple. 
7 Air 
Des liens de mes péchés
Pour me délivrer,
Mon sauveur est attaché.
De toutes l'infection du vice
Pour me guérir,
Il se laisse lui-même être blessé.
8 Récitatif 
Évangéliste: Mais Simon Pierre et un autre disciple suivirent Jésus.
9 Air 
Je te suis aussi avec des pas heureux
Et ne te quitte pas,
Ma vie, ma lumière.
Poursuis ton voyage,
Et ne t'arrête pas,
Continue à me tirer, à me pousser, à me conjurer.
10 Récitatif 
Évangéliste: Ce disciple était connu du grand prêtre et il entra avec Jésus dans le palais du grand prêtre. Mais Pierre restait à la porte. Alors l'autre disciple, qui était connu du grand prêtre, sortit et parla à la gardienne de la porte et conduisit Pierre à l'intérieur.
Alors la servante, gardienne de la porte, dit à Pierre :
Servante: N'es-tu pas un disciple de cet homme ?
Évangéliste:  Il dit :  Pierre: Je ne le suis pas.
Évangéliste: Les serviteurs et les gardes étaient là et ils avaient fait un feu de charbon (car il faisait froid) et se réchauffaient. Mais Pierre était près d'eux et se réchauffait.
Le grand prêtre interrogea Jésus sur ses disciples et son enseignement.
Jésus lui répondit : Jésus: J'ai parlé ouvertement devant le monde. J'ai toujours enseigné dans la synagogue et le temple, où tous les Juifs se rassemblent, et je n'ai rien dit en cachette. Pourquoi m'interroges-tu ? Demande à ceux qui ont entendu ce que je leur ai dit ! Vois, ces mêmes personnes savent ce que j'ai dit.
Évangéliste: Mais comme il disait cela, un des gardes, qui se tenait là, donna un coup sur la joue de Jésus et dit :
Garde: Réponds-tu ainsi au grand prêtre ?
Évangéliste: Jésus répondit :
Jésus: Si j'ai mal parlé, alors montre ce qui est mal,
si j'ai bien parlé, pourquoi me frappes-tu ?
11 Choral
Qui t'as frappé ainsi, 
Mon Sauveur, et avec des tourments
Te traite aussi mal ?
Tu n'es pas du tout un pécheur
Comme nous et nos enfants,
Tu ne sais rien des méfaits.
Moi, moi et mes péchés,
Qui sont aussi nombreux que les grains
De sable près de la mer,
Ils t'ont apporté
La détresse qui t'assaille,
Und das betrübte Marterheer. 
Et ce martyre qui t'afflige.
12 Récitatif [Ténor]
Évangéliste: Et Anne l'envoya lié au grand prêtre Caïphe. Simon Pierre se tenait là et se réchauffait, quand ils lui dirent :
12b Chœur
N'es-tu pas un de ses disciples ?
12c Récitatif
Évangéliste: Mais il nia et il dit :
Pierre: Je ne le suis pas.
Évangéliste: Un des gardes du grand prêtre, ami de celui à qui Pierre avait coupé l'oreille, 
dit : Garde: Ne t'ai-je pas vu dans le jardin avec lui ?
Évangéliste: Alors Pierre nia à nouveau, et aussitôt le coq chanta. Alors Pierre se rappela les mots de Jésus et s'en alla et pleura amèrement.
13 Air
Hélas, mon esprit,
Où iras-tu,
Où trouverai-je un rafraîchissement ?
Devrais-je rester ici,
Ou devais-je souhaiter ?
Que les montagnes et les collines soient derrière moi ?
Dans tout le monde il n'y a pas d'aide,
Et dans mon cœur
Demeure l'élancement
De mon méfait,
Puisque le serviteur a renié le Seigneur.
14 Choral
Pierre, qui ne pense pas du tout en arrière,
Renie son Dieu,
Mais après un regard de reproche.
Pleure amèrement.
Jésus, regarde-moi aussi,
Quand je ne me repentirai pas ;
Quand j'ai fait du mal,
Excite ma conscience !
15 Choral
Christ, qui nous a bénis,
Qui n'a fait aucun mal,
Pour nous dans la nuit,
A été saisi comme un voleur,
Conduit devant des gens sans dieu
Et faussement accusé,
Raillé, insulté, on lui a craché dessus,
Comme l'écriture le dit.
16a Récitatif 
Évangéliste: Alors ils conduisirent Jésus de chez Caïphe au prétoire et c'était tôt. Et ils n'entrèrent pas dans le prétoire, pour ne pas se souiller, mais au contraire pouvoir manger le repas pascal. Alors Pilate sortit vers eux et dit :
Pilate: Quelle accusation portez-vous contre cet homme ?
Évangéliste: Ils répondirent et lui dirent :
 16b Chœur
S'il n'était pas un criminel, nous ne l'aurions pas amené devant toi.
16c Récitatif 
Évangéliste: Alors Pilate leur dit :
Pilate: Alors prenez-le et jugez-le suivant votre loi !
Évangéliste: Alors les Juifs lui dirent:
16d Chœur
Nous n'avons pas le droit de condamner quelqu'un à mort.
16e Récitatif 
Évangéliste: Ainsi était accomplie la parole de Jésus, qu'il a prononcée pour indiquer de quelle mort il mourrait. Alors Pilate rentra dans le prétoire et appela Jésus et lui dit :
Pilate: Es-tu le roi des Juifs ?
Évangéliste: Jésus répondit  
Jésus : Dis-tu cela de toi-même, ou d'autres te l'ont dit de moi ?
Évangéliste: Pilate répondit :
Pilate: Suis-je un Juif ? Ton peuple et les grands prêtres t'ont remis à moi ; qu'as-tu fait ?
Évangéliste: Jésus répondit  
Jésus : Mon royaume n'est pas de ce monde ; si mon royaume était de ce monde, alors mes gardes combattraient;  pour que je ne sois pas livré aux Juifs ; mais mon royaume n'est pas d'ici.
17 Choral
Ah grand roi, grand pour tous les temps,
Comment puis-je sobrement étendre cette fidélité ?
Aucun cœur humain ne peut concevoir
Ce qui est une offrande digne de toi.
Je ne peux pas saisir avec mon esprit,.
Comment imiter ta miséricorde.
Comment puis-je alors rembourser tes actes d'amour
Avec mes actions ?
18a Récitatif 
Évangéliste: Alors Pilate lui dit :
Pilate: Alors tu es un roi ?
Évangéliste: Jésus répondit :
Jésus: Tu le dis, je suis un roi. Pour cela je suis né et je suis venu dans le monde, de sorte que je puisse témoigner de la vérité. Quiconque est de la vérité entend ma voix.
Évangéliste: Pilate lui dit:
Pilate: Qu'est-ce que la vérité ?
Évangéliste: Et ayant dit cela, il sortit vers les Juifs et leur dit :
Pilate: Je ne trouve aucune culpabilité en lui. Mais vous avez une coutume que je relâche quelqu'un pour vous ; voulez-vous maintenant que je relâche le roi des Juifs ?
Évangéliste: Alors ils crièrent tous ensemble et dirent :
18b Chœur
Pas lui, mais Barrabas !
18c Récitatif
Évangéliste : Cependant Barrabas était un meurtrier. Alors Pilate prit Jésus et le flagella.
19 Arioso
Regarde, mon âme, avec un plaisir anxieux,
Avec une joie amère et un cœur à moitié serré,
Ton bien le plus haut dans la souffrance de Jésus,
Comment, pour toi, des épines qui le percent,
Fleurissent les primevères, clés du ciel !
Tu peux cueillir beaucoup de fruits doux de son armoise ; 
Donc regarde sans t'arrêter vers lui !
20 Air
Considère, comment son dos taché de sang,
De tous côtés
Est comme le ciel,
Dans lequel, après que le déluge
De notre flot de péchés se soit abattu,
Le plus bel arc-en-ciel
Comme signe de la grâce de Dieu était placé !
21a Récitatif
Évangéliste: Et les soldats tressèrent une couronne d’épines et la mirent sur sa tête
et le revêtirent d'un manteau de couleur pourpre et dirent :
21b Chœur
Salut, cher roi des Juifs !
21c Récitatif
Évangéliste: Et ils le frappèrent sur la joue. Alors Pilate sortit et leur dit :
Pilate: Voyez, je vous l'amène dehors, pour que vous reconnaissiez que je ne trouve aucune faute en lui.
Évangéliste: Alors Jésus sortit et portait une couronne d'épines et un manteau de couleur pourpre. Et il leur dit : Pilate: Voyez, quel homme !
Évangéliste: Quand les grands prêtres et les soldats le virent, ils crièrent et dirent :
21d Chœur
Crucifie-le, crucifie-le !
21e Récitatif
Évangéliste: Pilate leur dit :
Pilate: Vous le prenez et le crucifiez ; car je ne trouve aucune faute en lui !
Évangéliste: Les Juifs lui demandèrent :
21f Chœur 
Nous avons une loi, et selon cette loi il doit mourir ; car il s'est fait lui-même fils de Dieu.
21g Récitatif
Évangéliste: Quand Pilate entendit ces mots, il devint plus inquiet
et il rentra dans le prétoire et dit à Jésus :
Pilate: D'où es-tu ?
Évangéliste: Mais Jésus ne lui donna aucune réponse. Alors Pilate lui dit :
Pilate: Tu ne me parles pas ?  Ne sais-tu pas que j'ai le pouvoir de te crucifier et le pouvoir de te relâcher ?
Évangéliste: Jésus répondit : Jésus: Tu n'aurais aucun pouvoir sur moi, s'il ne t'avait été donné d'en-haut ; donc celui qui m'a livré à toi a le plus grand péché.
Évangéliste: Dès lors Pilate chercha comment il pourrait le relâcher.
22 Choral
De ta prison, fils de Dieu,
Notre liberté doit venir ;
Le refuge de tous les croyants ;
Si tu n'avais pas accepté la servitude,
Notre servitude aurait été éternelle.
23a Récitatif
Évangéliste: Les Juifs, cependant, criaient et disaient :
23b Chœur -
Si tu laisses cet homme aller, tu n'es pas ami de César ; 
car qui se fait lui-même roi est contre César.
23c Récitatif 
Évangéliste: Quand Pilate entendit ces mots, il amena Jésus dehors et il s'assit sur le siège du jugement, à l'endroit qui s’appelle Dallage, en hébreu : Gabbatha.
Mais c'était le jour de la préparation de la Pâque à la sixième heure, et il dit aux Juifs :
Pilate: Voyez, c'est votre roi !
Évangéliste: Mais ils crièrent :
23d Chœur
Va-t'en, va-t'en, qu'on le crucifie !
23e Récitatif 
Pilate leur dit :
Pilate: Dois-je crucifier votre roi ?
Évangéliste: Les grands prêtres répondirent :
23f Chœur
Nous n'avons d'autre roi que César.
23g Récitatif
Évangéliste: Alors il le leur livra pour être crucifié. Ils prirent Jésus et l’amenèrent. Et il portait sa croix et alla jusqu'à l'endroit.  qui s'appelle l'endroit du crâne, en hébreu : Golgotha. 
24 Air
Dépêchez-vous, âmes tourmentées,
Laissez vos cavernes de tortures,
Dépêchez-vous - Où ? au Golgotha !
Prenez les ailes de la foi,
Volez - Où ? à la colline de la croix ! 
Votre salut y fleurit ! 
25a Récitatif
Évangéliste: Là ils le crucifièrent et avec lui deux autres, un de chaque côté, Jésus au milieu. Et Pilate écrivit un écriteau et le plaça sur la croix, et il était écrit : "Jésus de Nazareth,le roi des Juifs ». L'écriteau fut lu par de nombreux Juifs, car l'endroit était près de la ville, là où Jésus fut crucifié. Et c'était écrit en hébreu, en grec et en latin.
Les grands prêtres des Juifs dirent à Pilate :
25b Chœur
N'écris pas : le roi des Juifs, mais plutôt qu'il a dit qu'il est le roi des Juifs.
25c Récitatif
Évangéliste: Pilate répondit :
Pilate: Ce que j'ai écrit est écrit.
26 Choral
Au fond de mon cœur
Seuls ton nom et ta croix
Brillent en tout temps et à toute heure,
De sorte que je peux me réjouir.
Laisse-moi voir l'image
Pour me consoler dans ma détresse
De comment toi, Seigneur Christ, si patiemment ! 
Tu as versé ton sang jusqu'à la mort !
27a Récitatif
Évangéliste: Les soldats cependant qui avaient crucifié Jésus, prirent ses vêtements et firent quatre parts, une part pour chaque soldat, et de même avec sa tunique. La tunique, cependant, n'avait pas de couture, étant tissée de haut en bas. Alors ils se dirent :
27b Chœur
Ne la déchirons pas, tirons plutôt au sort celui qui l'aura.
27c Récitatif
Évangéliste: Ainsi pouvait s'accomplir l'écriture, qui disait : ils ont partagé mes habits entre eux et ont tiré au sort ma tunique. C'est ce que firent les soldats.
Mais au pied de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala. Maintenant quand Jésus vit sa mère  et à côté le disciple qu'il aimait, il dit à sa mère :
Jésus: Femme, regarde, c'est ton fils !
Évangéliste: Puis il dit au disciple :
Jésus: Regarde, c'est ta mère !
28 Choral
Il prit soin de tout
À la dernière heure,
Pensant encore à sa mère,
Il lui procura un tuteur.
Ô homme, agis avec justice,
Aime Dieu et les hommes,
Alors tu peux mourir sans aucun chagrin,
Et ne sois pas attristé !
29 Récitatif
Évangéliste: Et à partir de cette heure le disciple la prit chez lui. Puis, comme Jésus savait que tout était achevé, pour que l'écriture soit accomplie, il dit : 
Jésus: J'ai soif !
Évangéliste: Il y avait une jarre de vinaigre.
Ils imbibèrent une éponge de vinaigre, et la fixèrent à une branche d’hysope, et l'approchèrent de sa bouche. Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit :
Jésus: Tout est achevé !
30 Air
Tout est achevé !
Ô réconfort pour les âmes qui souffrent !
La nuit de chagrin
Maintenant sa dernière heure.
Le héros de Juda vainc avec force 
Et termine le combat.
Tout est achevé !
31 Récitatif
Évangéliste: Et il baissa la tête et il rendit l'âme. 
32 Air
Mon précieux Sauveur, laisse-moi te demander,
Jésus, toi qui était mort,
Maintenant que tu as été cloué sur la croix
Et que tu as dit toi-même : tout est achevé,
Et maintenant tu vis pour toujours,
Suis-je devenu libre de la mort ?
Dans les dernières affres de la mort
Je ne me tournerai vers rien d'autre
Puis-je, par ta douleur et ta mort
Hériter du royaume des cieux ?
La rédemption du monde entier est-elle arrivée ?
Que toi, qui m'a absous,
Ô Dieu bien-aimé !
Tu ne peux pas dire un mot de douleur,
Donne-moi seulement ce que tu as gagné,
Pourtant tu penches ta tête
et tu dis silencieusement : oui.
Je ne désire pas plus !
33 Récitatif
Évangéliste: Et regardez, le rideau du temple se déchira en deux morceaux du haut en bas.
Et la terre trembla, et les rochers se fendirent, et les tombes s'ouvrirent et de nombreux corps de saints se levèrent.
34 Arioso 
Mon cœur, tandis que le monde entier
Souffre aussi de la souffrance de Jésus,
Le soleil met ses habits de deuil,
Le rideau se déchire, le rocher se brise,
La terre tremble, les tombes s'ouvrent,
Puisqu'ils voient le Créateur se refroidir,
Que feras-tu pour ta part ?
35 Air
Dissous-toi, mon cœur, dans des flots de larmes,
Pour l'honneur du Très-haut !
Dis au monde et au ciel ta détresse :
Ton Jésus est mort !
36 Récitatif 
Évangéliste: Les Juifs cependant, puisque c'était le jour de la préparation, pour que les corps ne restent pas sur la croix pendant le sabbat, (car ce jour de sabbat était très solennel), demandèrent à Pilate que leurs jambes soient brisées et qu'ils soient enlevés.
Alors les soldats vinrent et brisèrent les jambes du premier homme et de l'autre  qui avait été crucifié avec lui. Mais quand ils arrivèrent à Jésus, ils virent qu'il était déjà mort, et ils ne lui brisèrent pas les jambes ; mais un des soldats ouvrit son côté avec une lance, et aussitôt du sang et de l'eau sortirent. Et celui qui a vu en a témoigné, et son témoignage est vrai, et il sait qu'il dit la vérité pour que vous le croyiez. Car cela est arrivé pour que l'écriture s'accomplisse : "Ils ne lui briseront aucun os".
Et autre-part une autre écriture dit : "Et ils regarderont celui qu'ils ont transpercé".
37 Choral 
Ô fais, Christ, fils de Dieu,
Par ta passion amère,
Que nous, toujours obéissants à toi,
Puissions éviter toutes les mauvaises habitudes.
Que de ta mort et de sa cause
Nous tirions profit en y pensant,
Pour que, bien que pauvres et faibles,
Nous puissions te donner une offrande de remerciements.
38 Récitatif
Évangéliste: Alors Joseph d'Arimathie, qui était un disciple de Jésus, demanda à Pilate  (mais en secret par peur des Juifs), de le laisser emporter le corps de Jésus.  Et Pilate le lui permit.Il vint pour cela et emporta le corps de Jésus. Nicodème vint aussi, qui auparavant de nuit était venu vers Jésus, et apportait un mélange de myrrhe et d'aloès d'environ cent livres. Alors ils prirent le corps de Jésus et l'entourèrent de bandelettes avec les épices, comme c'était la coutume des Juifs pour les funérailles. Il y avait un jardin près de l’endroit où il avait été crucifié, et dans le jardin un tombeau neuf, dans lequel personne n'y avait été mis. Là ils déposèrent Jésus, à cause du jour de la préparation des Juifs, puisque le tombeau était tout près. 
39 Chœur
Reposez bien, vous membres sacrés,
Maintenant je ne pleurerai plus pour vous
Reposez bien et apportez à moi aussi la paix !
La tombe qui t'est assignée
Et ne contient pas d'autre souffrance,
Ouvre le ciel pour moi et referme l'enfer.
40 Choral
Ah, Seigneur, laisse ton cher petit ange
À ma fin dernière amener mon âme
Au sein d'Abraham.
Laisse mon corps, dans sa petite chambre à coucher
Tout doucement, sans douleur ou tourment,
Reposer jusqu'au dernier jour !
En ce jour réveille-moi de la mort,
Pour que mes yeux puissent te voir
En toute joie, ô fils de Dieu,
Mon Sauveur et trône de grâce !
Seigneur Jésus Christ, écoute-moi, Je te prierai éternellement !

Hans Memling. Passion de Jésus. 1470





Vidéo : Masaaki Suzuki conducts the Bach Collegium Japan in a performance of Bach's St. John Passion BWV 245 at the Suntory Hall in Tokyo on July 28, 2000. Midori Suzuki, soprano; Robin Blaze, countertenor; Gerd Türk, tenor; Chiyuki Urano, bass baritone, Stephan MacLeod, bass; Bach Collegium Japan; Masaaki Suzuki, conductor; Shokichi Amano, director; Akira Sugiura, producer for NHK; Paul Smaczny, producer for EuroArts Music International
Illustration : Hans Memling. Passion. 1470

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Partagez un commentaire sur cette publication